header

Site Internet édité par la municipalité de Puy-Saint-Gulmier (63470, Puy-de-Dôme)

Retrouvez toutes nos informations sur la commune : actus, vie communale, associations, cultures et loisirs, vidéos...

Mairie de Puy-Saint-Gulmier

63470 Puy-Saint-Gulmier
Tél. 04.73.79.90.93

Permanences :
Mardi : de 13 h 30 à 17 h 30
Jeudi : de 8 h 30 à 12 h 30 et de 13 h 30 à 17 h 30


FORMULAIRE DE CONTACT

Communiqués de la mairie

Inscrivez-vous pour recevoir par courriel les communiqués de la mairie.
J'accepte les Conditions d'utilisation

Météo

vendredi 28 février 2020
Puy-Saint-Gulmier
Ven
couvert
oC
13 oC
Actuellement
nuageux

nuageux

10 °C

Pression :1018

Humidité : 53 %

Visibilité : 10000 m

Vent : 6.2 km  (N)

Levé : 6H31

Couché : 17H33

Sam
pluie modérée
oC
10 oC
Dim
pluie modérée
oC
oC
montgolfiere.jpg

Située au sud du canton de Pontaumur en bordure du canton d'Herment, Puy-Saint-Gulmier compte 150 habitants disséminés dans vingt hameaux ou lieudits. La population, aujourd'hui essentiellement agricole, a connu dans le passé une activité liée à la présence sur le territoire communal d'une carrière de spath-fluor et surtout d'une mine de charbon dont l'activité a cessé définitivement en 1959.

 

La butte de Puy-Saint-Gulmier est née d'un épisode volcanique situé entre - 5,5 millions et - 2 millions d'années appelé « chaîne de la Sioule », dont font partie les buttes d'Herment et de Voingt, le site de Montcognol et Sauterre. Cette naissance est contemporaine de l'activité du volcan des Mont Dore. Des coulées de basalte ont emprunté les vallées existantes et un phénomène d'inversion de relief dû à l'érosion des roches tendres a façonné cette butte remarquable. Une table d'orientation située à proximité de l'église offre un point de vue unique sur la Chaîne des Puys,  le massif du Sancy et au-delà.

 

L'église

Située sur son promontoire naturel caractéristique des vallées auvergnates, à 840 mètres d'altitude, l'église domine les 20 hectares de la commune. A l’origine chapelle du château féodal de la baronnie de Puy-Saint-Gulmier, la construction du bâtiment débute au XIIe siècle autour du chœur dont on mentionne l’existence dans une bulle papale de Lucius III datant de 1182. Ensuite, au XIXe siècle, un clocher terrasse est érigé, ainsi que deux chapelles attenantes au chœur afin d’accompagner d’évolution démographique due au développement des activités minières. L’église a la particularité atypique en Auvergne d’avoir un puits situé dans la nef. La municipalité a confié au cabinet LDBS, spécialisé dans l’architecture du patrimoine, la maîtrise d'œuvre des travaux de sauvegarde à effectuer afin de porter un projet respectueux du lieu et de son histoire.

 

DSC 4466 DSC 4621 DSC 5460

 

Le château

Sur la commune se dressait un château édifié à partir du XIIIe siècle. A la fin du XIVe siècle, les quatre tours, dont une servant de donjon, plus une petite tour centrale, étaient en très bon état. Un incendie ravagea le château au début du XVII. Le donjon s'écroula en 1689. En 1860, il ne restait qu'une tour avec un corps de logis appartenant à Gilberte Maignol depuis 1813. Auparavant, durant deux cents ans environ, le château fût la propriété de la famille de Chaslus, puis de Bosredon jusqu'à la Révolution de 1789. On peut encore voir deux pans de mur côté nord et côté sud-est.